The Language Room, Translation & Interpretation, Edinburgh, Scotland, London, UK

Vendre à l’international, c’est facile. L’anglais est devenu une langue internationale mais n’ouvre pas forcément toutes les portes : la langue dans laquelle vous faites des affaires est celle de votre interlocuteur. Pas besoin de maîtriser les 7 000 langues parlées dans le monde, mais si vous êtes présent sur le web (site web, blog, réseaux sociaux), avoir quelques pages principales traduites peut réellement augmenter le nombre de visiteurs et le temps qu’ils passent sur votre site.

C’est la même chose pour les réunions : n’est-ce pas après la réunion officielle, autour d’un verre ou d’un repas, que tout se joue ? C’est à ce moment que vous concluez des contrats ou que vous rencontrez les personnes avec lesquelles vous allez travailler dans le futur.

Vendre à l’international : est-ce vraiment si simple ?

Les mêmes règles s’appliquent à votre site web : pour vendre vos produits et services en ligne, le visiteur doit vous apprécier et se rendre compte que ce que vous vendez, offrez ou proposez lui est utile. Le meilleur moyen de commencer un échange avec lui est de parler sa langue. Avez-vous déjà remarqué, lors de vos voyages à l’étranger, que la maîtrise de la langue modifie considérablement l’expérience que vous faites du pays ? L’accueil est beaucoup plus chaleureux et souriant dès que l’on prononce quelques mots dans la langue du pays, ce qui est également valable sur internet.

Imaginez un très beau site web proposant des produits que vous aimeriez acheter pour votre consommation personnelle ou professionnelle, mais sur lequel vous ne comprenez pas un mot. Que feriez-vous ? Essayeriez-vous de déchiffrer chaque phrase à l’aide d’un dictionnaire et de l’application Google traduction ? Non, vous revenez simplement à votre moteur de recherche pour trouver un autre site… En français.

Les marchés actuels sont extrêmement compétitifs. En traduisant ne serait-ce que quelques pages de votre site, vous ouvrez votre activité à des millions de nouveaux clients potentiels. Cette opération n’est pas obligatoirement onéreuse ou compliquée. La plupart des entreprises ont un assistant, un rédacteur, un web designer, un comptable… La traduction est l’étape finale pour rendre votre site international. Vous n’avez plus qu’à choisir la langue !